Rencontres de haut niveau, contenus à forte valeur ajoutée, échanges constructifs : retrouvez-nous les 27 & 28 octobre 2016 au Forum Mission Internationale dédié aux relations d’affaires France-Québec.

Mission Internationale, réseau social professionnel qui construit des passerelles entre des experts indépendants et des entreprises à la recherche de talents à l’international, prépare avec ardeur, depuis plusieurs mois, son grand rendez-vous d’affaires de l’automne.

Le Forum Mission Internationale qui se tiendra les 27 et 28 octobre prochains au Palais des Congrès d’Arcachon, portera sur les relations d’affaires entre la France et le Québec. Mission Internationale a élaboré un programme inspirant et varié qui réunira des experts français et canadiens – chefs d’entreprises, entrepreneurs, politiques, spécialistes de l’international – dans le cadre de présentations thématiques. Des temps de rencontres et de discussions informelles seront également organisés dans un cadre exceptionnel.

Comment optimiser une expérience événementielle ?

S’inscrire à un événement n’est pas un acte anodin. Aujourd’hui, les décideurs économiques sont sur-sollicités; ils reçoivent plusieurs fois par jour des invitations à participer à de nombreux événements et conférences en tous genres. En France, une grande majorité de dirigeants et de cadres sont membres actifs de réseaux, d’associations et autres groupes d’intérêt ou de pression. Selon l’INSEE, un cadre sur deux est membre d’au moins une association ou d’un réseau. Le temps des décideurs est donc une ressource rare et précieuse; il est important de savoir l’optimiser et le valoriser.

Par ailleurs, la participation à un événement ne fait généralement pas partie des priorités des décideurs car la gestion des affaires courantes et l’urgence de l’opérationnel, deux données fondamentales dans le quotidien d’un dirigeant, exigent une mobilisation de chaque instant. Consacrer une journée ou plus à une manifestation est en quelque sorte un luxe ! Toutefois, perdre du temps pour en gagner peut s’avérer être une stratégie gagnante. Un événement peut être l’occasion de prendre du recul, regarder avec un oeil neuf  les objectifs de l’entreprise, faire émerger de nouvelles idées pour mieux innover, repenser le modèle économique ou encore adopter une approche plus inclusive. Le promoteur d’un événement doit être pleinement conscient de ces différents aspects qui, s’ils sont pris en considération, doivent garantir le succès de la manifestation et répondre aux attentes de l’audience. Il est encore trop fréquent d’observer une salle remplie de participants assoupis par des discours soporifiques. Loin du cliché, il s’agit d’une réalité observable que des frais d’inscription élevés ne peuvent prévenir.

Enfin, si l’organisateur a des devoirs, les inscrits à un événement sont personnellement responsables de leur “expérience participants”. Les vécus événementiels les plus forts, marquants et mémorables sont certainement ceux lors desquels une grande implication a été démontrée. En d’autres termes, participer à une conférence signifie être prêt à s’investir intellectuellement mais aussi socialement et émotionnellement. Optimiser son expérience au travers d’une écoute active, apporter sa pierre à l’intelligence collective, créer du lien humainement et professionnellement sont autant de facteurs clés de succès au sein d’un accord tacite entre organisateurs et participants. La balle est donc dans les deux camps…

Des thèmes incontournables pour toute entreprise ayant déjà développé une activité au Québec ou ayant pour projet de s’y implanter

Avec un fort niveau de maturité de son marché, un impératif à innover, une population vieillissante, la France est contrainte de créer de la valeur autrement sur un mode de coopétion avec des partenaires historiques tels que le Québec. L’ouverture des PME françaises à la globalisation constitue l’une des clés de leur compétitivité. Et une stratégie d’expansion ou de développement export ne peut rimer avec improvisation. Le Forum Mission Internationale a pour objectif de répondre avec clarté, concision et simplicité à toutes les questions suscitées par une démarche d’internationalisation au Québec.

Parce que les dirigeants d’entreprises – cotées, ETI ou PME – des deux côtés de l’Atlantique font face à des enjeux similaires en termes économiques, sociaux et environnementaux, une plaforme d’expression des besoins semble fondamentale, et ce pour mieux transformer les menaces en opportunités, identifier les forces, complémentarités et synergies en fonction des secteurs, domaines d’activités et métiers. Le Forum Mission Internationale a été conçu pour dégager les grandes tendances géopolitiques internationales et comprendre leur impact sur l’économie, explorer les opportunités de marché, renforcer la création de niches, encourager la créativité en matière d’alliances stratégiques, analyser les chaines de valeur…  La question du financement et de l’investissement sera également abordée au travers d’une étude sur les aides et les appuis disponibles aux entreprises. Une cartographie des dispositifs et mesures d’accompagnement sera également présentée afin de faire connaitre les leviers disponibles pour démarrer ou accélérer une implantation d’entreprise au Québec.

Des intervenants français et québécois talentueux aux parcours singuliers et inspirants  

David Kassar, Président Fondateur de Mission Internationale, aura le privilège d’introduire la manifestation afin d’en présenter les principaux objectifs et de partager sa longue et solide expérience en qualité d’entrepreneur, d’expatrié, de consultant et de connecteur de talents. Pour éclairer les différents sujets à l’ordre du jour, le Forum aura l’honneur d’accueillir Pierre-Marc Johnson, ancien Premier Ministre du Québec, négociateur en chef du Québec dans le cadre des négociations du projet d’accord transatlantique entre le Canada et l’Union européenne. Ayant piloté quelques-uns des plus importants dossiers du pays en matière sociale, juridique, environnementale, Pierre-Marc Johnson s’exprimera sur les enjeux du commerce international à l’horizon 2025 et les opportunités de coopération entre l’Union européenne et le Canada.

Une stratégie d’expansion à l’international ne peut s’exonérer d’une gestion efficace des risques. Pascal Chaigneau, expert en géopolitique international, développera ce sujet au travers d’un prisme multiple intégrant le droit international, le commerce extérieur, les affaires publiques… En écho à la gestion des risques, l’intervention d’Alain Juillet, spécialiste du redressement d’entreprises en difficulté et expert en intelligence économique, portera sur les facteurs clés de l’innovation à l’international avec un benchmark des forces et faiblesses de la France et du Québec. Un forum sur les relations franco-québécoises serait incomplet si la francophonie n’était pas évoquée en tant qu’espace propice au développement d’échanges économiques et culturels. Stève Gentili, Président du Conseil d’Administration de la BRED et Président du Conseil de Surveillance de la BPCE, s’attèlera à cette thématique en qualité de Président de l’Organisation économique du sommet des chefs d’état francophones.

D’autres partages d’expériences et restitutions de vécus en context interculturel seront mis à l’honneur au travers des prises de parole de Véronique Loiseau, Directrice générale, Chambre de Commerce et d’Industrie Française au Canada, Pierre-Gabriel Côté, Président directeur général, Investissement Québec, Dominique Brunin, Directeur CCI France, Délégué général, CCI France International, Jacques Salognon, Président, Deveryware, Piere Peyrard, Directeur développement d’affaires, Deveryware, Dominique Salliot, Vice-Président Business et Strategy, Stelia Aerospace/Airbus et Xavier Roy, Président, France Clusters.

L’esprit du Forum Mission Internationale fait toute la différence…

Chez Mission Internationale, nous sommes convaincus que la culture d’entreprise est fortement imprégnée par les valeurs et l’état d’esprit du dirigeant qui agit comme un leader culturel. Ainsi, tout ce qui émane d’une organisation – produits, services, activités, événements…- est le reflet de ses principes fondateurs. Difficilement valorisables et faisant partie intégrante de l’architecture invisible, ces actifs sont pourtant essentiels à la création de valeur et impactent directement ou indirectement toutes les parties prenantes de l’organisation. Le Forum Mission Internationale porte la marque de son fondateur David Kassar, dirigeant et entrepreneur à la philosophie altruiste. L’objectif de la rencontre internationale d’octobre n’est pas de produire de l’entre-soi ni de réfléchir de façon standardisée en cénacle fermé. C’est presque tout le contraire. En qualité d’autodidacte ayant obtenu un Executive MBA de l’une des plus prestigieuses écoles de commerce française, David Kassar a forgé son style de leadership dans une approche profondément inclusive “bottom up” et innovante.

Ne vous est-il jamais arrivé de repartir d’un événement sans énergie positive à partager ni perspective bien que la logistique fut impeccable et sans faille ? Le Forum Mission Internationale tiendra la promesse de délivrer un événement à la fois professionnel et chaleureux. Il donnera des clés et des outils pour mieux appréhender les opportunités d’affaires entre la France et le Québec dans le cadre de coopérations efficaces où le facteur humain est au centre. Le Forum Mission Internationale se clôturant la veille d’un week-end, il y a fort à parier que les participants souhaiteront poursuivre leurs échanges et conclure d’éventuels contrats en prolongeant leur séjour par un week-end en région Aquitaine, sous le sceau de l’amitié franco-québécoise.